Ça y est ! Vous avez décidé de vous lancer dans la MAO.
Vous vous demandez alors qu’est-ce qu’il vous faut pour bien débuter en MAO ?
Quel matériel choisir ? Quel logiciel installer ? Par quoi commencer ?

Il y a quelques années, quand je me suis intéressé à la MAO, on m’a dit qu’il fallait investir au minimum 1000€ dans du matériel pour bien démarrer.
Je vous avoue que ça m’a vite refroidi et j’ai mis l’idée de côté pendant un moment…

Si on vous a dit aussi qu’il faudrait vider votre PEL pour bien débuter en MAO ou que vous vous sentez perdu, je vous propose de voir quelques astuces et conseils qui m’ont aidé.

Choisir son séquenceur

L’un des premiers choix à faire quand on débute est celui du séquenceur.
Mais qu’est-ce qu’un séquenceur au juste ?
C’est tout simplement le logiciel qui va nous permettre de créer notre musique.
Cela va de l’enregistrement de nos instruments à l’édition de ces enregistrements en passant par son mixage.
Le séquenceur ou DAW pour les anglo-saxons (pour Digital audio workstation) est au centre de la production musicale.
Des logiciels séquenceurs il y en a beaucoup et il existe presque autant de comparatifs sur internet.
La plupart se ressemblent beaucoup que ce soit au niveau des fonctionnalités que de l’interface.

Pour bien choisir son séquenceur il faut :

  • Ne pas hésiter à en tester plusieurs pour voir lequel nous plait le plus (ne pas y passer trop de temps quand même)
  • Connaitre ses besoins : Comptez vous enregistrer des instruments, composer en MIDI ou jouer en Live ?
  • Choisir en fonction de son système d’exploitation
    (Logic Pro et Garage Band ne sont que sur Mac, FL studio sur Windows uniquement)
  • Comparer les différences entre chacun (instruments, effets,…)
  • Et surtout… choisir selon ses préférences pour tel ou tel interface et fonctionnalité

A noter : Si un de vos amis utilise un logiciel en particulier, il peut être utile de prendre le même. Ainsi, il pourra vous aider en cas de pépins 😉
Liste de séquenceurs sympa à tester :

  • FL Studio
  • Logic Pro X
  • Cubase
  • Studio One
  • Ableton
    …et bien d’autres !
Interface de Logic Pro X

Interface de Logic Pro X

Choisir le matériel de base

“Start on something that doesn’t accomodate you fully, so that you will strive for more…” – Pharell Williams
=> Se contenter de peu au début

Le matériel de base pour débuter en MAO est composé de :

  • Un ordinateur
  • D’une paire d’écouteurs ou d’enceintes (ce n’est pas l’idéal mais pour débuter ça fera l’affaire)
  • Eventuellement un petit clavier MIDI/USB pour ceux qui veulent “pianoter” (Ça aide!)
Un clavier Akai Mpk mini à 25 touches

Un clavier à 25 touches idéal pour le débutant (AKAI MPK mini)

Là c’est vraiment le strict minimum pour se lancer. Surtout si vous êtes grand débutant et que vous n’êtes pas encore sûr de vous.
Même si j’avoue qu’il est tentant de s’acheter plein de machines avec des petits boutons lumineux…
Au bout d’un moment, après avoir bien exploré le séquenceur et maitriser votre clavier, vous pourrez vous procurer du matériel supplémentaire comme des enceintes monitoring (ou un casque) et une carte son pour avoir une meilleure écoute.

Produire tous les jours

“C’est en forgeant que l’on devient…”

Afin de progresser et de mieux maîtriser son instrument, il est nécessaire de composer/produire autant que possible.
Pour maitriser un art, il faut répéter chaque jour (cf. Karaté Kid).

Avoir son coin Home studio

C’est utile pour deux raisons :

  • Avoir un endroit spécialement aménagé pour créer sa musique permet d’éviter de devoir installer et ranger son matériel à chaque fois. C’est un gain de temps et d’énergie non négligeable.
  • C’est aussi plus propice à la création : vous savez qu’en vous posant là c’est pour faire de la musique.
Un coin Home studio dans sa chambre

Un coin Home studio dans sa chambre

Faites de votre mieux

Utilisez ce que vous savez de mieux à l’instant T et produisez.
De toute façon, vous ne pourrez pas faire mieux pour le moment.
Et ce n’est pas grave si ça ne sonne pas pro ou comme vous vous y attendiez.
En apprenant les bases et en produisant encore tous les jours, vous progresserez forcément.

Lisez sur la MAO et Appliquez

“Le gouffre entre le savoir et l’action est beaucoup plus important qu’entre l’ignorance et le savoir.” — Chris Guillebau

Lisez des livres, des blogs et regardez des vidéos sur la composition, le mixage et même aussi sur le solfège et surtout appliquez ce que vous apprenez rapidement.
Sinon, ce n’est que de la culture générale.

Copiez

Essayez de refaire les musiques que vous écoutez. Si à l’école copier était vu comme tricher, en MAO, tant que c’est pour l’apprentissage ça fait progresser.
Faire des type beats peut être un bon exercice, par exemple.

Expérimentez

Soyez curieux.

N’hésitez pas à explorer les instruments et les effets qu’offre votre séquenceur et à jouer avec.
C’est comme ça que j’apprends le plus chaque jour, en m’amusant à tester de nouvelles choses.

Ecouter de la musique souvent (tout le temps)

Ça parait bête mais, écouter de la musique souvent aide à mieux comprendre les mélodies et les sonorités.
Prêtez attention à ce qui compose la musique que vous écoutez : La mélodie principale, d’autres mélodies secondaires, la basse, les percussions, les voix etc.
Même si ça enlève un peu le plaisir par moment.
Parfois il m’arrive de me focaliser sur un ou deux parties seulement pendant l’écoute.

Et de différents genres

Surtout écoutez de tout. Même les styles que vous n’aimez pas.
Cela travaillera votre oreille en identifiant les rythmiques, mélodies et sonorités de chaque style.
Demandez vous qu’est ce que vous appréciez ou même détestez dans cette musique ?
A terme, cela forgera votre culture musicale et vous pourrez importer des éléments d’autres styles dans vos productions.

Faites écouter vos productions

Ça peut sembler difficile quand on débute, mais il me semble important de rapidement faire écouter ses morceaux, même si c’est imparfait. Cela, pour plusieurs raisons :

  • Vos proches vous donneront leurs ressentis sur la musique
  • Vos amis beatmaker/producteur vous donneront surement de précieux conseils pour vous améliorer
  • Et ça montrera que ça y est vous vous lancez sérieusement dans cette passion
  • Vous serez obligé de finir vos productions 😉
  • Et avoir un peu d’encouragement ça ne fait pas de mal parfois
Concert de musique

Bon, peut être pas à ce point :D.  Yvette De Wit ©

En bref, soyez curieux et SURTOUT pratiquez tous les jours 🙂

Voilà ! Si vous pensez que j’en ai oublié, si vous avez des remarques, des questions, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous !

Et n’oubliez pas de partager l’article ! 🙂

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 4
    Partages
Catégories : Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :