L’une des premières actions que l’on souhaite faire quand on se lance dans la MAO c’est de commencer à composer. Comme dans tout logiciel séquenceur qui se respecte, il est possible d’enregistrer directement ce qui nous passe par la tête sans même avoir besoin de brancher un instrument. Tout cela se passe directement dans votre DAW, grâce à ce qu’on appelle les instruments virtuels. (Aaaah la technologie :D)
Ainsi, pour enregistrer ce qu’on va appeler des signaux numériques (ou MIDI pour les initiés), on va demander au séquenceur de se tenir prêt à capturer notre inspiration en … appuyant sur le bouton magique, Record ! Cependant, on va voir qu’il existe sous Logic Pro X, 2 manières différentes d’enregistrer nos compos. Let’s go !

1. L’enregistrement standard

Je ne pense pas avoir besoin de m’étendre là dessus c’est le moyen le plus commun pour enregistrer une compo.

– Vous choisissez votre instrument virtuel
– Ensuite, vous définissez votre tempo (en fonction du type de musique que vous voulez créer)
– Puis, vous activez votre métronome
– Vous déterminez la durée à laquelle vous allez jouer (2, 4 ou X temps)
– Et il ne reste plus qu’à cliquer sur le bouton “record” ou enregistrer ! …puis vous jouez bien sûr

L’alternative pour les plus spontanés

Il m’arrive parfois de jouer juste comme ça en improvisant et d’un coup, je me rends compte que j’ai trouvé LA mélodie qu’il me fallait pour mon morceau. Malheureusement, je n’avais pas lancé l’enregistrement à ce moment là et je dois vite y remédier avant de tout oublier. Normalement, il me suffirait de lancer ce “record” et de jouer ma mélodie. Sauf que pour certaines personnes (j’en fais partie), il est plus stressant de jouer dans ces conditions. On perd en spontannéité, en rythme et on fait des erreurs … Alors, on n’y passe plus de temps pour, parfois, ne pas pouvoir rejouer exactement comme à ce moment… Mais grâce à la fonction d’enregistrement audio rétrospective, il est possible de récupérer ce que vous avez joué en dernier.

Pour récupérer votre dernière impro il faut utiliser le raccourcis Shift + R Attention : il n’est possible de faire ça qu’après avoir appuyé sur le bouton Jouer.

Et là vous verrez apparaitre votre dernière composition 🙂

J’utilise personnellement ce moyen qui est beaucoup plus pratique pour moi. Je vous invite à voir lequel fonctionne le mieux pour vous 😉

Les différents modes d’enregistrement

Il existe sous Logic différents modes d’enregistrement qui peuvent s’utiliser avec les méthodes citées ci dessus. – Pour remplacer une portion d’une piste déjà enregistrée avec l’autopunch

La bouton autopunch

Le bouton autopunch, tout à droite

Zone autopunch en rouge

Zone autopunch en rouge

– Si vous voulez remplacer tout ou une juste partie de votre enregistrement, la fonction remplacer vous sera très utile. De plus, la piste restera intacte et la zone sélectionnée ne sera pas écrasée.

Bouton remplacer en orange (activée)

Bouton remplacer en orange (activée)

Zone remplacer en jaune

Zone remplacer en jaune et le morceau de piste par dessus l’ancienne

– La stack track ou l’enregistrement superposé, vous permet d’enregistrer plusieurs fois la même piste qui va s’empiler. Vous pourrez sélectionner celle qui vous plait le plus et virer le reste.

A ce que ressemble la stack track

A ce que ressemble la stack track

2. L’enregistrement pas à pas sur Logic Pro

Un des autres moyens de composer sur Logic Pro est l’enregistrement pas à pas (Step input keyboard). Il s’agit ici d’utiliser ce clavier (cf image) qui va nous permettre de définir: – La durée de la note qu’on souhaite jouer – Sa vélocité (imite la force à laquelle on aurait appuyé sur la touche sur un vrai instrument) – D’autres options comme insérer un triolet, deux notes complémentaires ou un silence.

Le clavier de saisie pas à pas

Le clavier de saisie pas à pas

Après avoir défini tout ça, il ne reste plus qu’à appuyer sur la note voulue ou même l’accord (img) et le tour est joué !

3. Composer avec la souris

Certaines personnes préfèrent utiliser la souris pour composer. En effet, avec l’outil crayon (pencil en anglais), il est facile de créer une note avec la tonalité, la durée et à l’emplacement souhaité. Par l’intermédiaire de ce menu (img), plusieurs outils sont disponibles pour faciliter la vie à l’apprenti producteur. Ces outils permettent aussi de découper une piste, de coller deux pistes ensembles, ou encore de mettre la piste en muet ou en solo.

Palette d'outils d'édition de note logic pro x

Palette d’outils d’édition de note logic pro x

Voilà, je voulais montrer aujourd’hui quelques alternatives à la composition sur un séquenceur comme Logic Pro X et qui, je l’espère, aidera les débutants à explorer ces moyens s’ils ont du mal en composition. Dites-moi en commentaire, quelles méthodes préférez vous ? Et si vous utilisez un autre séquenceur, qu’est-ce que avez comme alternative ? 🙂

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 4
    Partages
Catégories : Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :